Aide à la conception

Le public visé et le contexte d’utilisation

Il est fondamental de déterminer rapidement le public de votre jeu et son contexte d’utilisation pour concevoir un jeu adapté.

Le public visé

Enfants, adolescents, adultes, familles, étudiants, professionnels, tout public… les possibilités sont nombreuses.

Les connaissances des joueurs, leur temps d’attention, leur capacité d’appréhender des concepts ne seront pas les mêmes.

Le contexte d’utilisation

Le jeu peut être utilisé par des particuliers en autonomie dans un contexte de loisirs

Le jeu doit alors :
- avoir un aspect ludique, même s’il est éducatif,
- être facile à comprendre avec l’aide de la règle du jeu,
- pouvoir se jouer plusieurs fois (si les personnes gardent le jeu).

Dans le cadre d’une activité de groupe encadré

Les cas de figure d’utilisation de jeux pédagogiques en groupes sont multiples :
- En classe
- En animation type centre de loisirs encadré par un animateur qui n’a pas de connaissance particulière sur le sujet du jeu et des joueurs qui ont plutôt envie d’une activité ludique
- En atelier encadré par un médiateur de l’architecture, du patrimoine, un professionnel qui maîtrise bien le sujet du jeu
- En libre service dans le cadre d’un événement style Journées nationales de l’architecture (le public arrive et repart quand il veut)

L’animateur ou l’enseignant pourra apporter des connaissances au fil de la partie. A vous de lui fournir ces connaissances dans un livret de l’animateur que vous devrez rédiger.

Le jeu peut se jouer une seule fois sans que cela ne pose de problème.

Dans la plupart des groupes encadrés, les participants n’ont pas forcément choisi de faire un jeu et tout le monde n’est pas joueur. Donc mieux vaut éviter de faire un jeu trop complexe, qui demande beaucoup de temps pour comprendre les règles.

Dans le cas d’une classe, il faut se poser la question du nombre d’élèves et donc du format du jeu. Pour une classe entière (de 25 à 35 élèves), comment faire jouer tout le monde ?

- Prévoir plusieurs exemplaires du jeu (il ne doit donc pas coûter cher) et donc il faut que le jeu soit suffisamment simple pour que les élèvent jouent seuls car l’enseignant ne sera pas présent avec chaque groupe,

- Imaginer un jeu grand format : plateau de jeu grand format affiché au tableau, ou au sol avec les élèves qui se positionnent autour.
Dans le cas d’un événement, il faut imaginer un jeu rapide qui demande peu de concentration mais on peut prévoir un niveau de difficulté supérieur pour ceux qui accrochent et ont envie d’aller plus loin.

Les paramètres à adapter en fonction du public et du contexte visé sont :

- Niveau de langage
- Capacité d’appréhender des notions conceptuelles
- Connaissances requises sur le sujet du jeu
- Durée de la partie
- Attentes d’un jeu plus ludique ou éducatif