Aide à la conception

Tester son jeu pour l’améliorer

Une fois le prototype fini, il faut donc le tester !

C’est en faisant tester son jeu par des publics représentant les utilisateurs ciblés et si possible dans les mêmes conditions que celles d’utilisation du jeu, qu’on peut apprendre ce qui fonctionne ou pas, et ainsi déterminer ce qui est à améliorer.

Vous pouvez reproduire l’expérience avec plusieurs groupes de joueurs mais le faire au-moins une fois est déjà très instructif.

Attention, un jeu n’est jamais fini. On peut toujours le faire évoluer, l’améliorer. Il faut savoir arrêter la phase de tests / améliorations du jeu.
Si vous n’avez pas de dead line, cela peut être votre disponibilité. C’est à vous de voir.

Il est possible de faire une première version du jeu, la finaliser et noter ce qu’il y aurait à modifier pour une éventuelle 2e version.

Fiche évaluation d’un jeu

La fiche d’évaluation à distribuer aux joueurs en fin de partie, ou qui sert de trame pour interroger les enfants qui ne savent pas écrire

Pendant la partie « test », restez observateurs et notez sur une feuille tout ce que les joueurs n’ont pas compris d’eux-même et autres informations intéressantes.
Il est aussi intéressant de noter la durée de la partie « test ».

Les concours d’auteurs

Pourquoi ne pas inscrire votre jeu à des concours d’auteurs, organisés tout au long de l’année, généralement à l’occasion de festivals ludiques, où les prototypes sélectionnés peuvent être joués par le public et/ou par un jury. L’occasion d’avoir de nombreux retours et de faire connaître votre jeu.

Pour connaître la liste des concours d’auteurs, consultez la page actualisée par la SAJ Société des Auteurs de Jeux.